AUVERCO - SITE DE MOULINS

Vigilance Arnaque: Demande de cotisation du CNRCS!

Nombreux sont les entrepreneurs a avoir été destinataire d'un courrier intitulé "formulaire d'enregistrement" envoyé par la Chambre Nationale du Registre du Commerce et des Sociétés ou CNRCS.

Vigilance Arnaque: Demande de cotisation du CNRCS!

Depuis le début de l’année 2020 et compte tenu du contexte actuel, nombreuses sont les tentatives de fraudes auprès des chefs d’entreprises!

L’arnaque à l’immatriculation des entreprises [ CNCRS ]

Dans une publication officielle du 28 mai 2020, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a souhaité attirer l’attention des entrepreneurs sur une nouvelle arnaque à l’immatriculation des entreprises.

La CNRCS (Chambre Nationale du Registre du Commerce et des Sociétés) est une société privée qui n’a aucun lien avec le Registre des Commerces et des Sociétés.

En effet, bien que plusieurs caractéristiques propres aux courriers officiels envoyés par les organismes d’Etat (utilisation des couleurs bleu-blanc-rouge, du logo cerfa ou encore de termes administratifs), la CNRCS est une société privée qui n’agit pas dans le cadre d’une délégation de service public.

Le paiement demandé par la CNRCS n’a aucun caractère obligatoire.

L’enregistrement des sociétés au registre du commerce et des sociétés se fait soit auprès du greffe du Tribunal de commerce compétent, soit directement en ligne sur le site Infogreffe

L’usurpation d’identité reste la technique préférée des pirates devant les outils cyber…

Euler Hermes, leader européen de l’assurance fraude, et l’Association nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion (DFCG), ont interrogé plus de 200 entreprises implantées en France sur leur exposition, leur ressenti et leurs mesures de prévention face aux risques de fraude et cybercriminalité.

Il ressort de leur étude que le risque de fraude et de cybercriminalité ne faiblit pas : en 2019, plus de 7 entreprises sur 10 ont subi au moins une tentative de fraude. Les fraudeurs multiplient les attaques sur une même cible pour augmenter leurs chances de réussite : près d’une entreprise sur 3 a subi plus de 5 tentatives de fraude en 2019. L’usurpation d’identité (fraude aux faux fournisseurs, fraude au faux président, fraude au faux client) reste la technique privilégiée par les fraudeurs, suivie par la cyber-fraude et la fraude interne.

Comment se prémunir des Fraudes?

Sensibilisez vos collaborateurs

L’entreprise doit sensibiliser au risque de fraude tous les salariés susceptibles d’être contactés par des aigrefins. Le comptable, la standardiste doivent apprendre à se méfier des demandes d’information téléphoniques anodines  qui facilitent les usurpations d’identité. Et procéder au moindre doute à des contre-appels pour vérifier l’identité des appelants.

Mettez en place des procédures internes fiables

L’entreprise doit déterminer précisément qui peut régler quoi, jusqu’à quel montant et contrôler régulièrement les mouvements sur ses comptes bancaires : certaines fraudes ont duré plusieurs semaines parce que personne ne vérifiait les opérations en cours.

Limitez la diffusion d’informations sensibles

Expurgez les réseaux sociaux personnels et professionnels, le site de l’entreprise des informations qui aident les aigrefins à concevoir des scénarios de fraude. Ainsi la mise en ligne de la signature du Président implique qu’elle pourra être contrefaite par n’importe qui.

Sécurisez votre système d’information

Prenez soin de mettre à jour votre antivirus et d’installer les correctifs de sécurité des éditeurs de logiciels. N’ouvrez jamais de pièces jointes provenant d’interlocuteurs inconnus et même de vos interlocuteurs habituels  si elles sont accompagnées d’un message sybillin du type « A ouvrir de toute urgence ». Dans ce dernier cas, contactez-les par téléphone pour vérifier la demande.

15/09/2020 - Benjamin Gatiniol, Responsable Marketing & Communication